Guide de protection numérique
Je protège ma vie privée en ligne

Je sécurise mes réseaux sociaux

En cas de cyberviolences conjugales

Si vous vivez des violences au sein du couple, il est fortement possible que votre conjoint surveille vos activités sur votre les réseaux sociaux. Voici des conseils pour sécuriser vos réseaux et applications.

Points de vigilance 

Si vous vivez des violences au sein du couple, il est fortement possible que votre conjoint surveille vos activités sur votre les réseaux sociaux.

  • Vous pouvez mettre en place des solutions pour protéger vos réseaux sociaux.
  • Il est important de ne pas changer immédiatement vos habitudes numériques car cela peut éveiller les soupçons de l’agresseur et intensifier les violences. 
  • En fonction de votre situation, vous pouvez par exemple limiter votre visibilité sur les réseaux sociaux (publier moins/pas de photos) ou paramétrer tous vos réseaux sociaux pour maîtriser les informations qui sont partagées vous concernant (voir les conseils ci-dessous). 

⚠ Pour une protection maximale, il est important de sécuriser également les appareils à partir desquels vous accédez aux réseaux sociaux : votre téléphone, et votre ordinateur ou votre tablette.  Attention : toutes ces actions de sécurisation doivent aussi être réalisées sur les appareils et les comptes de vos enfants en leur expliquant la nécessité de cette démarche. 

Chaque situation est particulière, n’hésitez pas à être accompagnée par une association spécialisée.  En cas de danger immédiat, appeler le 17.

Conseils 
  • Gardez vos comptes Instagram, Twitter, Facebook et tout réseau social en privé.
  •  
  • Vérifiez comment on peut trouver vos différents comptes de réseaux sociaux (surtout si vous êtes anonyme sur un site mais pas un autre)  :
    (1) Avec votre nom, un numéro de téléphone, une adresse email, un surnom ou pseudo.
    (2) Référencement sur les moteurs de recherche.
    (3) Comptes de réseaux sociaux liés (ex   : les publications sur Instagram aussi publiées sur Facebook).
    (4) Pseudos reconnaissables et/ou identiques sur plusieurs réseaux sociaux
  • Activez la double authentification pour la connexion à chaque réseau social que vous utilisez en allant dans les paramètres de l’application. 
  • N’acceptez pas de demande de followers/d’ami·es de comptes inconnus…
  • Toute photo postée peut être potentiellement géolocalisée en exploitant les métadonnées. Retrouvez ici comment supprimer les métadonnées des photos que vous publiez en ligne. Des informations contenant des détails sur le lieu et l’heure exacte où la photo a été prise. Soyez particulièrement vigilante si vous postez des photos prises de chez vous.
  • Sur Instagram, ne pas partager la localisation lorsque vous publiez une photo. Activez le «  mode fantôme  » dans les paramètres de Snapchat pour ne pas être affichée sur la carte de Snapchat. Ce conseil est valable aussi pour vos enfants.
  • Sur Whatsapp il peut être possible que votre conjoint ait accès à vos conversations via l’application Whatsapp web  : il suffit qu’il ait eu accès à votre mobile pendant quelques minutes pour qu’il ait synchronisé votre compte mobile avec la session web.

☑ Pour vérifier si un compte WhatsApp Web est configuré, allez dans le menu (les trois points en haut à droite) et cliquez sur WhatsApp Web.

☑ Si aucun compte n’est configuré, WhatsApp devrait vous proposer d’en configurer un, en vous expliquant comment. Sinon, vous verrez les appareils qui sont connectés.

☑ Si vous avez un doute, il peut être plus prudent de limiter vos conversations sur Whatsapp. Pour savoir comment sécuriser votre compte Whatsapp, regardez nos conseils ici et ici pour les conseils de l'association ECHAP.

Responsabilisez votre entourage  : les stratégies de protection indiquées sur ce site sont aussi à partager avec vos enfants ou adolescent·es. Également avec vos ami·es, collègues, le reste de votre famille… Par exemple demandez à vos ami·es de ne pas poster de photos ou stories sur les réseaux sociaux dans lesquels vous apparaissez, qui révèleraient l’endroit où vous vous trouvez

Pour des infos sur chaque application, consultez les pages Twitter, Instagram, SnapchatWhatsApp, Facebook et Viber