Guide de protection numérique
Je protège ma vie privée en ligne

Je sécurise mon téléphone

Haut niveau de risque

Quelques conseils pour une sécurité en ligne renforcée, dans le cas où vous vous sentez en danger, si vous avez été victime de violences et que votre agresseur est spécialiste des outils numériques ou a eu recours à un-e professionnel-le du numérique

Points de vigilance 

Il est important de protéger :

  • L'accès à votre téléphone (code PIN, code de déverrouillage, mot de passe du compte Cloud, synchronisation sur d’autres appareils auxquels un agresseur pourrait avoir accès).
  • L'activité sur le téléphone : communications, navigation web, email…
  • Des logiciels de surveillance.
Conseils 

Changez vos mots de passe et renforcez-les si vous pensez que quelqu'un-e pourrait le connaître :

Vérifiez et gérez les appareils synchronisés avec votre téléphone : sur iCloud/sur Google Drive/sur Dropbox.

Soyez à l’affût de tout ce qui vous parait étrange : messages ou appels étranges, programmes inconnus, téléphone qui fonctionne beaucoup moins bien…

  • Ne répondez pas aux appels provenant de numéros que vous ne reconnaissez pas. 
  • Ne donnez pas votre numéro de téléphone à quelqu’un-e en qui vous n’avez pas entièrement confiance.

Si cela vous est possible, le mieux est de se procurer un autre téléphone et carte SIM pour s'assurer de leur sécurisation (notamment pour communiquer avec des personnes de confiance et pour solliciter les services d’aide) :

  • Si vous changez de téléphone et de carte SIM, pensez à sauvegarder toutes les informations, contacts et preuves de votre ancien portable qui pourraient vous être utiles.
  • Important  : une fois ces informations sauvegardées, pensez à retirer la batterie de votre ancien téléphone afin d’éviter toute surveillance (car éteindre votre téléphone sans en retirer la batterie n’empêche pas complètement la transmission de certaines informations).

Si vous vous sentez en grave danger  :

  • Utilisez uniquement des cartes SIM prépayées plutôt qu’un abonnement auprès d’un opérateur téléphonique, pour ne pas avoir à donner de renseignements personnels.
  • Si ce n’est pas possible, vous pouvez également demander à une personne de confiance d’acheter une carte SIM à son nom.
  • Une autre possibilité est d’utiliser un téléphone public, si possible pas trop proche de votre domicile, lieu de travail, ou de tout autre endroit qu'on pourrait relier à vous.