Guide de protection numérique
Je protège ma vie privée en ligne

Je sécurise mon nouveau téléphone

Après la séparation avec votre partenaire violent, vous vous êtes procuré un nouveau téléphone, ou vous avez réinitialisé votre appareil afin que votre partenaire n’y ait pas accès  ? Voici les principales étapes pour sécuriser ce téléphone portable.

Toutes ces actions de sécurisation doivent aussi être réalisées sur les appareils de vos enfants en leur expliquant la nécessité de cette démarche. ⚠ Attention  : ces démarches pourraient alerter l’agresseur, il est important de les mettre en place une fois en sécurité.

N’hésitez pas à vous faire accompagner par une association spécialisée.
 

1. Je crée un nouveau compte Cloud 

Pourquoi configurer un nouveau Cloud  ? si votre conjoint violent a accès à votre ancien Cloud (s’il connaît le mot de passe par exemple), cela évite qu’il puisse avoir de nouveau accès aux données de votre (nouveau) téléphone. C’est ce nouveau Cloud sécurisé qui sera le compte propriétaire sur ce téléphone mobile.

Pour l'iPhone, le service de Cloud s'appelle iCloud ; pour Android, créez vous un nouveau compte Google.

  • Choisissez une nouvelle adresse mail pour ce compte Cloud. Pourquoi  ? en utilisant une ancienne adresse à laquelle l’agresseur pourrait avoir accès, il aurait alors à nouveau accès à votre nouveau téléphone. Choisir un mot de passe fort : retrouvez nos conseils ici.  

  • Activez si possible l’authentification à deux facteurs. C’est un mode de protection supplémentaire  : en plus du mot de passe, un code d’accès sera demandé et envoyé sur le portable de la personne qui détient le compte (ex : Google Authenticator).

Attention  : pensez à sauvegarder les données (contacts, photos…) de votre ancien compte Cloud (ancien téléphone). Pour transférer vos photos, sauvegardez les manuellement (en branchant votre téléphone à votre ordinateur avec votre câble) et transférez les sur votre téléphone. Pour vos contacts, sauvegardez les sur votre carte Sim si vous avez un téléphone Android. Si vous avez un iPhone, il est recommandé de sauvegarder les contacts «  manuellement  » en les recopiant sur un papier. Il est plus difficile de sauvegarder les SMS  : pour plus de sécurité, mieux vaut faire des photos d’écran avec un autre appareil (celui d’un·e ami·e par exemple), puis de les supprimer. Pensez ensuite à supprimer l’ensemble des ces données de votre ancien compte Cloud.

2. Je sécurise les codes d’accès à mon portable 

  • Modifiez et renforcez le code de la carte SIM en remplaçant le code initial «  0000  » par un code difficile à deviner. Eviter toute date d’anniversaire, département de résidence…
  • Paramétrez un mode de verrouillage du téléphone par un code complexe différent de la carte SIM, ou paramétrer par empreintes digitales (si disponible).
  • Activez le verrouillage automatique de la session après une courte période d’inactivité (idéalement 30 secondes ou 1 minute). Ne laissez pas votre téléphone sans surveillance.

3. Je limite l’accès à la géolocalisation 

  • Désactivez le bouton de géolocalisation (ainsi que le Wi-Fi et le Bluetooth) dans le panneau de commande du téléphone (le plus souvent dans «  Paramètres  ») dès que vous n’en avez plus l’utilité.
  • Paramétrez les autorisations d’accès à la géolocalisation par des applications sur le téléphone et  vérifiez-les régulièrement pour iPhone. Regardez ici les conseils de l'association ECHAP pour iPhone, et ici pour Android. 
  • Pensez à vos comptes de réseaux sociaux, qui incluent souvent la géolocalisation par défaut.
  • Paramétrez le compte Google pour désactiver l’enregistrement de la localisation et l’historique des positions (via Googlemaps, par exemple).

4. Je sécurise ma navigation sur internet à partir de mon téléphone 

  • Pour détecter l’installation d’un logiciel espion, si vous avez un téléphone Android, installez un anti-virus comme Kaspersky, Avast, ZoneAlarm, et faites régulièrement des mises à jour sur le téléphone.
  • Réglez les paramètres de confidentialité de manière restrictive (compte privé) de tous les comptes et réseaux sociaux pour mieux protéger les informations personnelles.
  • Utilisez la «  navigation privée  » lors de la navigation sur internet, qui n’enregistre pas la liste des sites consultés. Supprimez régulièrement les historiques de navigation. Déconnectez-vous de tous les comptes après usage.