Guide de protection numérique
Je protège ma vie privée en ligne

Je sécurise mes comptes bancaires et administratifs

Mon compte bancaire ou administratif a été piraté !

Que faire si son compte bancaire ou administratif a été piraté ?

Points de vigilance 

Si une personne a piraté votre compte, elle pourra potentiellement :

  • Consulter votre compte : opérations et transactions, informations personnelles (adresse, numéro de téléphone, données santé, données bancaires), informations de connexion.
  • Modifier vos informations  : vos identifiants (pour empêcher votre connexion) ou informations personnelles (pour recevoir vos correspondances ou aides sociales à votre place, pour authentifier les achats à partir de son numéro de téléphone, etc.).
  • Effectuer des opérations  : annuler vos procédures administratives, se désabonner d’un service, souscrire à des services ou forfaits, achats, virements…
Conseils 

Si vous constatez que votre compte bancaire ou administratif a été piraté et que quelqu’un-e s’y est connecté-e ou a effectué des opérations  :

  • Contactez immédiatement la banque ou le service administratif concerné, puis déposez plainte au commissariat ou à la gendarmerie la plus proche.
  • Changez de mot de passe en suivant ces 5 conseils simples pour un mot de passe fort.
  • Lancez une analyse sur vos appareils avec un logiciel de protection afin de détecter et supprimer un éventuel logiciel malveillant (sur ordinateur/sur téléphone ou tablette).

Pensez à sauvegarder des preuvesqui pourraient vous être utiles dans une procédure judiciaire. 

Si vous vivez dans un contexte des violences conjugales et que vous pensez que c’est votre conjoint qui a accédé à votre compte pour vous nuire, gardez à l’esprit que tout nouveau paramétrage de sécurité pourrait l’alerter. Adressez-vous à une structure qui vous aidera à élaborer une stratégie de sécurité et à faire valoir vos droits en tant que victime.

Si vous avez un compte commun et vous vous séparez de votre conjoint  :

  • Gardez à l’esprit que si les coordonnées du conjoint violent (adresse mail, etc.) sont associées au compte, il risque d’être informé de tout changement.
  • Il est préconisé de contacter votre conseiller-e pour réaliser une opération de la manière la plus sécurisée pour vous.